>

#12 (et dernier article) Dopez vos performances commerciales à l'aide de votre agence et de votre vitrine

Rubrique > 12 règles pour doper les performances de votre agence

 

 

 

Photo - #12 (et dernier article)  Dopez vos performances commerciales à l'aide de votre agence et de votre vitrine

Votre agence et votre vitrine

Parce que votre point de vente véhicule votre image de marque et votre notoriété sur le secteur, il ne faut pas délaisser ce vecteur qui représente un point de contact visuel et physique de votre société et de votre offre.

Créez des synergies entre vos différents moyens de communication et invitez les internautes et Applinautes à se rendre en agence ! (et inversement bien sûr comme nous l’avons vu précédemment)

Géolocalisez votre agence ! Cela créera davantage de trafic auprès de vos prospects et clients.

Mettez en valeur ! Cela va de soi mais mettez en avant les meilleures affaires pour vous et tentez de vous démarquer de la concurrence avec le format et le type d’affichettes ainsi qu’avec la description.  

Vos courriers, mailings, emailings et SMS ciblés 

 Parce qu’ils permettent de communiquer en One to One auprès de chacun de vos clients.

Utilisez  le fait que vos contacts soient très qualifiés pour les contacter de façon personnalisée.

Attention ! N’harcelez pas vos contacts au risque d’être blacklisté ! 

Tenez à jour le plus régulièrement possible votre base de données. Attention également au fait que de plus en plus d’internautes possèdent plusieurs mailbox dont une « poubelle » pour la publicité. 

 

Les publicités et annonces presse :

Parce que le support papier reste ancré dans les mœurs et que c’est également un levier de rebond vers votre site internet.

 Sortez de l’ordinaire en proposant par exemple un petit magazine/brochure bimensuel(lle)  

Dans le cas d’une publicité presse n’oubliez pas de cibler votre support de diffusion en fonction de la clientèle cible 

 

CONCLUSION

   L’ensemble de ces canaux constituent le cœur de votre dispositif de communication auprès de l’ensemble de vos contacts et de vos clients.

Tous ces canaux doivent être mesurés afin d’optimiser votre budget communication

Ne vous détrompez-pas, nous n’avons évoqué ici que les différents outils de communication. Le meilleur outil de vente, cela reste votre équipe et le feedback ressenti par vos clients !

 

#11 Dopez vos performances commerciales en disposant des bons outils

Rubrique > 12 règles pour doper les performances de votre agence

   Comme nous l’avons dans notre série d’articles, il existe une multitude de solutions pour booster son activité. Certes mettre en place des solutions c’est déjà une bonne chose ! Mais ce n’est pas tout.  Chaque modification de son business model entraine un coût, qu’il soit financier ou de temps, que les couts s’appliquent dès la mise en place ou étalé sur la durée …Il faut donc impérativement mesurer quantitativement et/ou qualitativement les effets de ces solutions. Pour cela il y’a quelques questions basiques à se poser :

Photo - #11 Dopez vos performances commerciales en disposant des bons outils

Disposez des bons outils 

   La mise en place de la solution m’a elle couté de l’argent ? Si oui, Combien (investissement sur fonds propres/prêt ? recrutement de personnel …)

   La mise en place de la solution a elle nécessité beaucoup de temps ? Si oui, combien ? (Dans le sens à mesurer ce qui aurai pu être réalisé à la place de la mise en place de la solution) et à qui cela a pris du temps ?

   Suite à la mise en place de la solution, mon CA à-il augmenté ? Si oui, la hausse du CA permet-elle/permettra-elle de compenser l’effort financier réalisé ? (Cf question 1) Si la mise en place de la solution a fait chuter votre CA, vous savez ce qu’il vous reste à faire … 

   Si le but de la mise en place d’une nouvelle solution n’a pas pour but l’augmentation du CA, vous devez vous demander si cette solution a permis un gain de temps, ou une meilleure image auprès de vos clients 

Dans ce cas, la vérification sera plus qualitative et nécessitera une étude d’opinion par exemple auprès de vos collaborateurs et de vos clients.

Certes, il faut se renouveler et évoluer, certes il faut analyser. Mais comment fait-on pour analyser ?!

Reprenons les grands thèmes des articles précédents : 

Le site Internet :

 

  • Votre trafic global à-il augmenté ?
  • Mon taux de rebond est-il plus faible ? (le taux de rebond correspond au pourcentage d’internautes ayant quitté le site en n’ayant vu qu’une page du site)
  • Ma vitesse d’affichage et de téléchargement des pages à-elle évolué ?

 

L’outil Google Analytics pourra répondre à toutes vos interrogations sur la performance de votre site.

 

Les portails Immobiliers : 

 

  • Ai-je choisi le bon portail en fonction de ma zone géographique et des biens proposés ?
  • Quelle est la politique tarifaire du portail retenu par rapport à ses concurrents ?
  • En tenant compte des frais ainsi que du temps consacré, est-ce que mon CA s’est amélioré ?

 

 

Mon site mobile/Tablette : 

 

  • Avant la mise en place du site mobile, analysez si oui ou non vos utilisateurs se connectent sur votre site avec un mobile/tablette ou est-ce que vos clients expriment ce besoin ?
  • Mon audience sur site mobile est-elle majoritairement composée d’utilisateurs tablette ou mobile ? 
  • Quel est le type d’OS le plus utilisé par mon audience ?

 

 

L’application

 

  • Testez-vous-même et faites tester votre application par des tiers avant sa mise en place. N’oubliez pas de réaliser les tests sur les différents systèmes d’exploitation (Androïd, Windows Phone, IOS)
  • Analysez comment votre application a elle été téléchargée (QR Code, recherche manuelle …)
  • Quelle est la section/fonctionnalité la plus utilisée sur mon application ?
  • Analyse de sortie d’application : La question est pourquoi les utilisateurs quittent-ils mon application ? (Informations obtenues ? Trop faible vitesse d’exécution ? Informations non disponibles ? …

 

 

Les réseaux sociaux :

 

  • Utilisez un tableau de bord : Programmation de publication, gestion de flux RSS, statistiques sur les posts, likes …

 

Voici un article présentant les 4 tableaux de bord les plus utilisés pour les réseaux sociaux

 

  • Si vous réalisez de la publicité payante, vérifiez constamment que vos investissements sont inférieurs au CA généré par ces investissements ! 
  • Analysez le trafic généré par chaque réseau. Vous découvrirez peut-être que le trafic provenant de Facebook  est trop faible et nécessite un investissement en publicité payante (ou à l’inverse, l’arrêt de la publicité).

 

 

Votre agence physique :

 

  • Vérifiez que vos annonces les plus importantes sont efficacement mises en valeur.
  • N’oubliez pas que l’agence est le meilleur moyen pour l’aspect relationnel et professionnalisme. Analysez qualitativement la satisfaction de vos clients.

 

 

Vos courriers, emailings et SMS …

 

  • Vérifiez dans un premier temps que l’ensemble des messages sont effectivement distribués.
  • Dans le cas contraire, possédez-vous les bonnes coordonnées ? Etes-vous Blacklisté ? …
  • Vérifiez dans un second temps le taux d’ouverture de ces documents et également les taux de réponses.
  • Analysez les moyens de communication les plus efficaces afin de les privilégier ! 

 

 

SEO/SEA :

 

  • Ici, les moyens d’analyse sont faciles. à vous de taper les mots clés dans les différentes barres de recherche et visualiser votre ranking (place à laquelle le lien de votre site apparait dans la page de réponses) 
  • Encore une fois, vérifiez que votre investissement, en l’occurrence ici en SEA soit inférieur aux revenus générés ! 
  • Analysez sur quels mots clés se positionnent vos concurrents.

 

 

Qualité des informations fournies 

 

  • Retracez le parcours de l’internaute grâce aux cookies ! Cela vous permettra dans un premier temps de savoir comment l’internaute est arrivé sur votre page et quelles rubriques il va consulter. Par l’analyse du parcours au sein de votre site et après la visite du site, vous saurez si les informations que vous fournissez sont de qualité et suffisantes.
  • Testez par vous-même la qualité de vos photos à l’écran. Profitez également pour en tester la vitesse d’affichage.
  • Enregistrez et classez les demandes d’informations. Si le même type d’information est demandé, c’est qu’il faut la rajouter sur vos supports.

 

 

Réponse aux demandes  

 

  • Testez ce qui se fait chez la concurrence : Type de message, (Message-type ?) réponse ou non à la demande, durée de réponse …
  • Enregistrez et classez les demandes d’informations. Si le même type d’information est demandé, c’est qu’il faut la rajouter sur vos supports. Vérifiez quotidiennement si une demande est restée dans réponse.

 

 

Le partage d’informations 

 

  • Comme nous l’avons dit, la confiance n’exclut pas le contrôle. Ainsi vérifiez que les termes du contrat d’échange d’informations soient bien respectés. Et ce, de la part de vos partenaires mais également de la vôtre !!
  • Continuez à rechercher des partenaires et pas forcément uniquement dans l’immobilier. Analysez les centres d’intérêt par exemple de vos contacts afin de les toucher (et de faire parler de vous) différemment.

 

 

#10 Dopez vos performances commerciales en manageant efficacement votre équipe

Rubrique > 12 règles pour doper les performances de votre agence

   Vos collaborateurs sont en première ligne, ils représentent votre agence face aux clients, il faut donc faciliter leur métier et renforcer leur efficacité. Cela passe par un suivi réel de qualité de leur gestion du métier, via une traçabilité de leurs actions. Il faut aussi les fidéliser et éviter le turn-over.

Photo - #10 Dopez vos performances commerciales en manageant efficacement votre équipe

Managez et suivez vos collaborateurs

 

 

   Si vous sentez que votre équipe n’en a pas besoin, ne leur imposez pas un système de suivi trop contraignant (balises GPS, contrôle des communications téléphoniques …). A l’inverse, si le besoin apparaît, expliquez votre démarche. Elle ne doit pas être un frein à la productivité ni un moyen pour « gâcher la vie de vos collaborateurs » ; Il s’agit plutôt un moyen pour booster l’efficience de l’équipe et qu’au final, la contrainte n’est pas aussi forte que cela …

   Comme nous l’avons vu dans le point précédent, adoptez le team-building au sein de votre équipe afin d’en améliorer l’efficacité. Afin de stimuler davantage vos collaborateurs, vous pouvez également mettre en place des récompenses lorsqu’un objectif fixé est atteint par un membre de l’équipe ou par l’équipe toute entière. Cette récompense ne doit pas être obligatoirement financière sous la forme de prime. Vous pouvez offrir de l’équipement comme une tablette ou du divertissement comme une smartbox ou un week-end.

 

Stimulez l’innovation au sein de l’équipe !

 

 

 

  • Exprimez clairement ce que vous attendez d’eux avec des objectifs clairs et tangibles. Surtout évitez également les changements de cap.
  • Si ce n’est pas le cas, faites prendre conscience à vos collaborateurs de leur valeur-ajoutée. (Évaluation des compétences lors du recrutement par exemple)
  • Ne soyez pas trop directif dans votre management ! Accompagnez et conseillez vos débutants et progressivement laissez-les en autonomie. Un fonctionnement en plus grande autonomie stimulera l’innovation alors qu’avec un management trop directif, votre équipe se contentera simplement de suivre vos ordres …
  • « Le sens de l’effort, le droit à l’erreur » : Remerciez votre collaborateur pour le temps consacré à la tâche en premier lieu. Ce qui n’empêche pas de nuancer si l’initiative n’est pas bénéfique ! Transformez l’erreur éventuelle de votre collaborateur en gain d’expérience : « On apprends de ses erreurs »
  • Votre équipe manque selon-vous d’esprit d’initiative ? En tant que manager soyez un brin psychologue :

Vos collaborateurs sont peut-être dans une situation de crainte car ils ne savent pas qu’ils sont « autorisés » à prendre des initiatives.
Parfois, le manque d’esprit d’initiative d’un membre d’une équipe ou de toute l’équipe entière provient d’un échec dans le passé : Réprimandes de la hiérarchie ou le fait de voir une proposition écartée sans considérations peuvent refroidir la force de proposition …

 

 

 

 

 

 

 

A l’inverse, un faible esprit d’initiative peut trouver sa source en interne à l’équipe. Un collaborateur peut ne pas avoir envie de se faire remarquer positivement auprès de la hiérarchie. A l’opposé, certains collaborateurs peuvent s’attribuer une initiative pour leur compte personnel alors que l’idée émane de l’équipe entière.

 

 

  • Attention toutefois, l’ensemble des sujets n’est pas source d’initiatives. Ne faites pas perdre du temps à votre équipe à les laisser travailler sur des sujets sans fondements réels.

 


 

Page : 1 2 3

renseignements & démo

N’hésitez pas à nous contacter :

03
74
09
03
74

ou via notre formulaire de contact :

Nous écrire

Newsletter

Actualités immobilières, témoignages, nouveautés, abonnez-vous à la Newsletter Pilotim.

Adresse mail :

Logiciel immobilier en mode hébergé (sur internet),site web immobilier, portail mobile
plateforme de communication et de multidiffusion d’annonces immobilières

SAS Pilotim - Siège social 121 rue Chanzy 59260 Hellemmes Lille - Capital de 15 000 € - RC Lille 531 999 837 – NAF 6202A - SIREN 531 999 837 et TVA FR32 531999837